[TEST] Roccat Vulcan 121 AIMO

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article High Tech concernant le Roccat Vulcan 121 AIMO

Cette fois-ci, nous allons parler de périphérique PC, plus particulièrement de clavier.
On peut dire que j’en ai consommé beaucoup (Steelseries, Mad Catz cyborg etc).

Je vais donc vous présenter le Vulcan AIMO 121 de chez ROCCAT.

Dans la gamme Vulcan AIMO, il existe plusieurs versions, 120, 121 et 122 (avec repose paume) et 100 (sans repose paume), ce qui différencie ces versions sont leurs couleurs.
Aluminium pour le 120, noir pour le 121 et blanc pour le 122.

Les vulcan, sont des claviers dit mécanique, équipé de switch (Titan switch), développé en interne par Roccat.
Il existe pour le moment deux type de switch Titan, le rouge, linéaire, avec un seuil d’activation de 1,4 mm pour une course de 3,6 mm et le switch
Titan marron, tactile, avec un seuil d’activation de 1,8 mm pour une course de 3,6 mm.

J’ai personnellement choisi les switchs linéaires, et je ne regrette pas ce choix.
Le cadre du clavier Vulcan est en aluminium anodisé renforcé d’une finition irréprochable, qui apporte à la structure générale de celui-ci plus de solidité et le protège contre l’usure contrairement aux structures plastique.
Le repose paume quant à lui est bien pensé, il se fixe grâce à un système d’aimant, ou les autres claviers utilise encore des systèmes de clips, qui finissent par se fragiliser avec le temps et les déplacements.

Concernant les touches, leurs conceptions ainsi que leurs dispositions, permettent une maintenance de celle-ci plus simple contrairement à un clavier standard, leur hauteur réduite permet un nettoyage sans difficulté, et leur structure évite une accumulation de poussière ce qui est un plus non-négligeable quand on prend soin de son matériel.

Que serait un périphérique gaming sans un éclairage digne de ce nom, et là, je peux dire que Roccat à tout compris avec leur système AIMO, là ou d’autres ne vous propose qu’un vague choix de personnalisation de couleurs, avec la Gamme AIMO la seule limite est votre esprit, je pense.

Chaque touche dispose de sa propre LED longue durée configurable individuellement.
AIMO est à la fois un système d’éclairage mais également un écosystème, ces fonctionnalités grandissent en fonction du nombre de périphérique AIMO, n’ayant que le clavier pour le moment je ne peux me rendre compte de l’énorme étendue de cette technologie, si un jour ma RAT 7 viens à rendre l’âme, je sais où aller trouver sa remplaçante.

Au-dessus du pavé numérique, se trouvent trois boutons ainsi qu’une molette, la touche FX plus la molette permet de régler directement la luminosité des touches, la touche haut-parleur plus la molette permet de régler le volume et la touche haut-parleur avec la croix permet de couper le son.

Pour profiter pleinement de celui-ci, il faut avant tout installer le logiciel ROCCAT Swarm.
Afin de personnaliser l’éclairage, en fonction des modes prédéfinis ou selon vos goûts du moment.
Le petit plus que j’ai trouvé top, c’est la possibilité d’activer un son lors de l’appuie sur une touche Par exemple sur mon profil pour le traitement de texte, j’ai choisi le son d’une machine à écrire, j’adore tout simplement les petits cliquetis lors de l’écriture digne des plus grand écrivains.

De plus avec l’éclairage en mode Harmonie, chaque touche qui est presser, vas s’illuminer dans une couleur différente et je trouve ça tout simplement du plus bel effet.

Il dispose également d’une touche de fonction (FN), qui permet le contrôle de la musique, de switcher entre les profils régler dans le logiciel swarm, de lancer des applications, etc.

Concernant la réactivité, elle est au top, c’est un réel plaisir d’écrire et de jouer avec celui-ci.
Le revêtement de chaque touche et agréable et je ne ressens aucune douleur sur de longues utilisations, étant comme vous le savez atteint d’une maladie génétique, je rencontrais souvent des gènes avec mes anciens claviers voire, la plupart du temps, des douleurs qui m’obligeais à faire des poses prolonger et à porter la plupart du temps mes atèles de repos.

Il est temps pour moi de vous donner mon avis.


Points positifs :

  • Conception bien pensée et robuste
  • Le système AIMO au top, hâte de découvrir l’interaction avec d’autres produits comme la Kone AIMO
  • Les switchs Titan sont une pure réussite
  • Aucun gadget superflu contrairement à d’autres claviers
  • La possibilité de personnaliser chaque touche
  • Le repose paume magnétique
  • La conception qui facilite le nettoyage
  • Le logiciel Swarm simple d’utilisation
  • Aucunes douleurs lors d’une utilisation prolongée, ce qui n’est pas négligeable quand on souffre d’une pathologie

Points négatifs :

  • Je n’ai pour le moment aucun point négatif, ce clavier dépasse de loin mes attentes.

Conclusion :

Si vous recherchez un clavier robuste, bien conçue, qui réagis aussi bien pour du traitement de texte et du gaming, je ne peux que vous conseiller la gamme Roccat Vulcan 121 AIMO.
Il s’agit de mon premier achat auprès de Roccat, mais mon choix continuera de se faire auprès d’eux lors de mon renouvellement de matériels.


Liens :

Roccat Website

Roccat Swarm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :