pokemon epee
Gaming,  SWITCH

Test / Avis – Pokémon épée

Bonjour les ami(e)s,

On se retrouve aujourd’hui avec mon avis sur le jeu Pokémon épée sur switch développés par Game Freak sous la direction de Junichi Masuda.

Pokémon épée

 Je vous mentirais si je vous disais que je ne connais pas Pokémon, je me souviens encore des jours de jeux avec la version bleu sur Game boy color et au temps vous dire que j’ai joué à beaucoup d’entre eux (rouge, bleu, jaune, Or etc) et avant Pokémon épée, j’étais sur Pokémon lune, en plus de Pokémon GO.

Entrons dans le vif du sujet, cartouche dans la console, la manette en main, allez, on lance le précieux.
Premiers avis, c’est beau, bien fait et la petite cinématique d’intro mets l’eau à la bouche. 
On créé son personnage et c’est partie pour l’aventure en Galar, qui s’inspire en passant du Royaume-Uni. D’ailleurs de nombreuses références à Londres s’y trouvent, une tour ressemblant à Big Ben, une grande roue semblable au London Eye etc.

Notre aventure commence dans la petite ville de Paddoxton, on y rencontrera Nabil notre ami et rival, le long de notre aventure pour le grand retour des combats d’arènes. Considérés comme le sport régional et retransmis à la télévision. Au cours de chacun de ces combats, nous affronterons le Pokémon favoris du champion d’arène sous sa forme « dynamax » qui est plus grand et plus puissant. Sous cette forme, le Pokémon acquiert momentanément de nouvelles capacités.

Comme toujours, afin de progresser dans l’aventure, il faut s’appuyer sur la capture de Pokémon. Petite évolution contrairement aux autres versions, il est possible de voir les Pokémons présents dans les hautes herbes, mais certains restent quand même invisible. Le seul indice de leur présence sera le « ! » qui apparaît. Cependant, il est tout à fait possible d’éviter un combat contre les Pokémons sauvage, en marchant doucement dans les hautes herbes, ce qui aura pour effet de faire avancer le personnage doucement.

On y rencontre aussi des Pokémons plus grand et plus puissants qui se ballade hors des hautes herbes, ils sont facilement reconnaissables par leurs tailles. On trouvera également des terriers avec un halo lumineux rouge, qui sont des terriers de Pokémon dynamax.

Les terriers n’ayant pas de faisceaux lumineux qui montent au ciel ne contiennent pas de Pokémon dynamax, mais de l’énergie W, qui sers de monnaie d’échange envers les différents marchands présents dans les terres sauvages.

Les terriers avec un faisceau lumineux permettent de lancer un raid dynamax, que l’on peut faire soit en solo avec 3 IA, soit en ligne avec d’autres joueurs. Le but, en plus de gagner de l’XP, est de faire tomber les PV du Pokémon dynamax à zéro, afin d’ensuite d’essayer de le capturer. Une fois le raid finis, en plus du Pokémon, il y a de nombreux loot à récupérer, dont pas mal de boost d’XP.

Je ne vais pas vous spoiler l’histoire, ainsi que la trame du jeu. Sachez cependant qu’une fois les 7 badges d’arènes en votre possession, il vous faudra vous rendre à l’arène de Winscor, afin dans un premier temps de battre les challengers ayant eux aussi récupérer les 7 badges. Après cela, il vous faudra battre de nouveau les champions d’arènes, afin de pouvoir défier le maître Pokémon. Qui n’est autre que Tarak, le grand frère de Nabil, qui reste invaincue à ce jour.

Tarak



Il est temps, maintenant, pour moi de vous donner mon avis concernant Pokémon épée et bouclier. Je ferais bien sûr les points positifs et négatifs du jeu.

J’ai vraiment adoré cette version de Pokémon, de part son graphisme, sa liberté dans les zones nommé les « Terres Sauvages ».
J’y ai retrouvé les combats d’arènes qui m’ont rappelé mes débuts à Pokémon. Les pensions Pokémon où l’on peut y déposer un Pokémon mâle et femelle, afin d’espérer y récupérer un œuf.
Le monde vaste ainsi que la météo changeante. Par ailleurs, sachez que les Pokémons sauvages changent en fonction du temps, du jour et de la nuit.

La seule chose, que j’ai trouvée dommage, est la duré de vie du jeu. Je l’ai fini, en 21h et encore, j’ai parfois laissé le jeu tourné sans être devant. Moi qui me souvenais des longs moments à refaire les arènes, car je n’avais pas le bon Pokémons, la bonne capacité ou le bon level, ici il n’en est rien, grâce aux nombreux boots d’xp, obtenus lors des raids dynamax. 

Néanmoins, je reste agréablement surpris, par ce nouveau Pokémon. Si vous ne connaissez pas la franchise, je vous conseil vivement de l’acheter. En revanche, si avez déjà joué et avez des enfants, faites leurs découvrir cet univers qui a bercé notre jeunesse. À vous les joies, de passer, pour un dresseur aguerri, en citant le nom des Pokémons et de leurs capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :